dans ,

Malheur à celui qui, au milie

Malheur à celui qui, au milie
Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s'abandonne à un amour sans espoir. Alfred de Musset

Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s’abandonne à un amour sans espoir.

Alfred de Musset

Qu'en pensez-vous?

Par Alfred de Musset

Découvrez notre collection des citations et proverbes de Alfred de Musset

Laisser un commentaire

Maintenant c'est votre tour. Peut-être vous avez une question ou vous avez une citation similaire à partager. Quoi qu'il en soit, laissez un commentaire ci-dessous pour le moment.

Chaque battement de mon coeur

Chaque battement de mon coeur

La solidarité n’existe pas :

La solidarité n’existe pas :