L’erreur est de croire que l’action court au

L’erreur est de croire que l’action court au
L'erreur est de croire que l'action court au plaisir ; car le plaisir accompagne l'action. Alain

L’erreur est de croire que l’action court au plaisir ; car le plaisir accompagne l’action.

Alain

Qu'en pensez-vous?