Tu ne perds pas ton cœur d’enfant parce que tu vieillis

Tu ne perds pas ton cœur d’enfant parce que tu vieillis
«Tu ne perds pas ton cœur d’enfant parce que tu vieillis. Tu vieillis parce que tu perds ton cœur d’enfant»

«Tu ne perds pas ton cœur d’enfant parce que tu vieillis. Tu vieillis parce que tu perds ton cœur d’enfant»

Qu'en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous humain ? *