Rien n’égale en longueur les boiteuses journ

Rien n’égale en longueur les boiteuses journ
Rien n'égale en longueur les boiteuses journées, Quand sous les lourds flocons des neigeuses années L'ennui fruit de la morne incuriosité, Prend les proportions de l'immortalité. Charles Baudelaire

Rien n’égale en longueur les boiteuses journées, Quand sous les lourds flocons des neigeuses années L’ennui fruit de la morne incuriosité, Prend les proportions de l’immortalité.

Charles Baudelaire

Qu'en pensez-vous?