Quand on lit le récit d’une vie “exemplaire”

Quand on lit le récit d’une vie “exemplaire”
Quand on lit le récit d'une vie "exemplaire" comme celle de Balzac, on arrive toujours au récit de la mort. A quoi bon ? Jules Renard

Quand on lit le récit d’une vie “exemplaire” comme celle de Balzac, on arrive toujours au récit de la mort. A quoi bon ?

Jules Renard

Qu'en pensez-vous?