Michel Tournier

Citations de Michel Tournier. Retrouvez une collection de toutes les citations de Michel Tournier issues de discours, livres, articles, extraits et autres ouvrages de Michel Tournier.

Qu’est-ce qu’une scène de ménage ? C’est le trio

Qu’est-ce qu’une scène de ménage ? C’est le triomphe de la femme.

Il n’y a de bonne intimité que crépusculaire.

Il n’y a de bonne intimité que crépusculaire.

L’Evangile parle à chacun de nous sa langue.

L’Evangile parle à chacun de nous sa langue.

Les femmes devraient militer pour qu’on leur accor

Les femmes devraient militer pour qu’on leur accorde comme aux hommes le droit à la laideur.

La mort est acceptée aussi longtemps que la date

La mort est acceptée aussi longtemps que la date et les circonstances de sa venue demeurent incertaines.

Toute vocation commence par l’admiration.

Toute vocation commence par l’admiration.

La perversion, ça consiste à retourner toutes le

La perversion, ça consiste à retourner toutes les valeurs et à appeler mal ce qui est bien ou noir ce qui est blanc.

C’est d’ailleurs l’un des pièges de la coquetteri

C’est d’ailleurs l’un des pièges de la coquetterie : soigner ses cheveux, c’est se préoccuper de l’aspect que l’on a de dos.

Les couples meurent ne n’avoir plus rien à se dir

Les couples meurent ne n’avoir plus rien à se dire

Je me demande si la guerre n’éclate pas dans le s

Je me demande si la guerre n’éclate pas dans le seul but de permettre à l’adulte de faire l’enfant, de régresser avec soulagement jusqu’à l’âge des panoplies et des soldats de plomb.

Si on définit l’intelligence comme la faculté d’

Si on définit l’intelligence comme la faculté d’apprendre des choses nouvelles, de trouver des solutions à des problèmes se présentant pour la première fois, qui donc est plus intelligent que l’enfant ?

Le magazine, le film, la télévision gavent l’oei

Le magazine, le film, la télévision gavent l’oeil et réduisent le reste de l’homme à néant. L’homme d’aujourd’hui se promène muselé et manchot dans un palais de mirages.

L’homme qui mange son pain ne s’inquiète pas de l

L’homme qui mange son pain ne s’inquiète pas de la satisfaction qu’éprouve, ou n’éprouve pas, le pain d’être mangé.

Le désir sexuel est une faim de l’autre, et resse

Le désir sexuel est une faim de l’autre, et ressemble par bien des côtés à une pulsion cannibalesque.

Devant Dieu, l’homme fait le dos rond, il s’abîme

Devant Dieu, l’homme fait le dos rond, il s’abîme dans sa petitesse. Ainsi pense-t-il offrir moins de prise à la colère divine.