Tchouang-Tseu

Citations de Tchouang-Tseu. Retrouvez une collection de toutes les citations de Tchouang-Tseu issues de discours, livres, articles, extraits et autres ouvrages de Tchouang-Tseu.

J’ai soin de bien vivre afin de mieux mourir.

J’ai soin de bien vivre afin de mieux mourir.

La meilleure action que l’on puisse faire est de n

La meilleure action que l’on puisse faire est de ne pas agir.

Quand la taupe boit dans le fleuve, elle ne prend

Quand la taupe boit dans le fleuve, elle ne prend que ce qu’il lui faut.

Quand le monde est en ordre Le saint accomplit sa

Quand le monde est en ordre Le saint accomplit sa mission, Quand le monde est en désordre Le saint préserve sa vie.

Vouloir augmenter ses connaissances, c’est légèr

Vouloir augmenter ses connaissances, c’est légèreté.

Ce sont les professeurs qui ont mis le désordre d

Ce sont les professeurs qui ont mis le désordre dans le monde.

Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; m

Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien.

La vision trop subtile use les yeux de l’homme. L’

La vision trop subtile use les yeux de l’homme. L’ouïe trop fine use les oreilles de l’homme. L’ambition démesurée use l’esprit de l’homme.

Autant de têtes, autant de sentiments.

Autant de têtes, autant de sentiments.

Les mots servent à exprimer les idées ; quand l’

Les mots servent à exprimer les idées ; quand l’idée est saisie, oubliez les mots.

La presque totalité des hommes s’imagine qu’être

La presque totalité des hommes s’imagine qu’être jugé apte à quelque chose est un bien. En réalité, c’est être jugé inapte à tout ce qui est un avantage.

Vouloir éviter l’inévitable, n’est-ce pas augmen

Vouloir éviter l’inévitable, n’est-ce pas augmenter sa douleur ?

Vivre, c’est un hasard du temps ; mourir, c’est se

Vivre, c’est un hasard du temps ; mourir, c’est se conformer à la loi de la nature.

La vie d’un homme entre ciel et terre passe comme

La vie d’un homme entre ciel et terre passe comme le saut d’un poulain blanc franchissant un fossé : un éclair et c’est fait.

Bien que les pieds de l’homme n’occupent qu’un pet

Bien que les pieds de l’homme n’occupent qu’un petit coin de la terre, c’est par tout l’espace qu’il n’occupe pas que l’homme peut marcher sur la terre immense.