Valérie Trierweiler

Citations de Valérie Trierweiler. Retrouvez une collection de toutes les citations de Valérie Trierweiler issues de discours, livres, articles, extraits et autres ouvrages de Valérie Trierweiler.

Au début de notre histoire, un champ électromagn

Au début de notre histoire, un champ électromagnétique s’activait entre nous

Il est froid. Ne sourit pas. Je suis son faire-val

Il est froid. Ne sourit pas. Je suis son faire-valoir, mais je ne dois rien valoir

Il fait partie de ces hommes qui se construisent u

Il fait partie de ces hommes qui se construisent un destin pour échapper à celui du commun des mortels. Pour rester dans les livres et dans l’Histoire

Un président ne se conduit pas comme ça quand le

Un président ne se conduit pas comme ça quand les usines ferment, que le chômage augmente et sa cote de popularité est au plus bas

Oui, jalouse, je le suis, comme je l’ai été avec

Oui, jalouse, je le suis, comme je l’ai été avec chaque homme que j’ai aimé

Ce livre est une bouteille à la mer qui enferme m

Ce livre est une bouteille à la mer qui enferme mon passé avec lui

Ses mensonges remontent à la surface, la vérité

Ses mensonges remontent à la surface, la vérité s’impose peu à peu. Il admet que la liaison est plus ancienne. D’un mois, nous passons à trois, six, neuf et enfin un an

J’ai fait des erreurs, je me suis parfois égarée

J’ai fait des erreurs, je me suis parfois égarée, j’ai pu blesser, mais je ne joue pas la comédie et j’ai toujours été sincère.

Je viens d’une famille où l’on ne vit pas à déc

Je viens d’une famille où l’on ne vit pas à découvert. J’en ai gardé des stigmates: je ne sais pas «claquer» ni flamber

Il se moque gentiment de moi. Il me surnomme Coset

Il se moque gentiment de moi. Il me surnomme Cosette

Il perd peu à peu sa fougue amoureuse, cette pass

Il perd peu à peu sa fougue amoureuse, cette passion insouciante, ces heures où tout semblait facile, où l’air était léger

Notre maison HLM a eu pour moi l’allure d’un palai

Notre maison HLM a eu pour moi l’allure d’un palais, la première fois que j’ai franchi la porte d’entrée