Virginie Despentes

Citations de Virginie Despentes. Retrouvez une collection de toutes les citations de Virginie Despentes issues de discours, livres, articles, extraits et autres ouvrages de Virginie Despentes.

Au début, on croit mourir à chaque blessure. On

Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d’honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s’habitue à endurer n’importe quoi et à survivre à tout prix.

Boire, c’est se faire un devoir d’avouer, c’est fa

Boire, c’est se faire un devoir d’avouer, c’est faire la lumière sur l’obscur.

Vouloir être un homme ? Je suis mieux que ça.

Vouloir être un homme ? Je suis mieux que ça.

Quand l’amour se présente, il faut savoir s’y ris

Quand l’amour se présente, il faut savoir s’y risquer.

C’est drôle comme les hommes ne pensent pas à ê

C’est drôle comme les hommes ne pensent pas à être complexés. Ca doit être bien, d’être comme ça. Ne penser qu’à son regard qui se pose et pas penser à la réciproque.

L’avantage de l’innocence, c’est que ça permet au

L’avantage de l’innocence, c’est que ça permet aux autres de commettre des erreurs sans faire souffrir.

C’est peut-être ça qui fait beaucoup de bien. Po

C’est peut-être ça qui fait beaucoup de bien. Pouvoir se plaindre des petites choses pas graves qui font partie d’une vie, être un peu contrarié sans que ça soye désespoir.

Ne pas aimer les femmes, chez un homme, c’est une

Ne pas aimer les femmes, chez un homme, c’est une attitude. Ne pas aimer les hommes, chez une femme, c’est une pathologie.

On va pas au sommet en groupe. On y va seule, et c

On va pas au sommet en groupe. On y va seule, et ceux qui restent derrière restent derrière, c’est comme ça.

Les guerres il faut les gagner. Survivre. Avoir le

Les guerres il faut les gagner. Survivre. Avoir les bons outils. Le logarithme juste. Le reste, poésie. Fausses promesses.

L’âge se lit dans les yeux des autres, même quan

L’âge se lit dans les yeux des autres, même quand soi-même on n’y pense plus.

Il ne s’agit pas d’opposer les petits avantages de

Il ne s’agit pas d’opposer les petits avantages des femmes aux petits acquis des hommes, mais bien de tout foutre en l’air.

Face à l’état du monde du travail aujourd’hui, c

Face à l’état du monde du travail aujourd’hui, ce n’est pas de la mélancolie que je ressens, mais un désespoir absolu, une sensation de débâcle.

Il y a une sexualité qu’on ne peut vivre que sous

Il y a une sexualité qu’on ne peut vivre que sous alcool. Boire, c’est ça aussi : c’est accueillir ce qui devait rester caché. De notre propre désir.

Ce que chacun fait, il le décide.

Ce que chacun fait, il le décide.