Yves Thériault

Citations de Yves Thériault. Retrouvez une collection de toutes les citations de Yves Thériault issues de discours, livres, articles, extraits et autres ouvrages de Yves Thériault.

Le mal, c’est d’affamer, de priver, de détruire,

Le mal, c’est d’affamer, de priver, de détruire, de mépriser les êtres. Le mal, c’est de ne pas être bon.

Pour qui a des racines, fuir n’a pas grand sens, p

Pour qui a des racines, fuir n’a pas grand sens, puisqu’il implique un retour.

Un cerveau tranquille, c’est l’essentiel d’une bon

Un cerveau tranquille, c’est l’essentiel d’une bonne vie. On le dit. Avoir la paix de l’esprit, c’est le plus grand des biens…

La littérature mène à tout pourvu qu’on ne s’en

La littérature mène à tout pourvu qu’on ne s’en serve pas.

Faculté merveilleuse de la vieillesse que de se f

Faculté merveilleuse de la vieillesse que de se fermer l’esprit à tout souvenir désagréable.

Par dessus tout, la civilisation, c’est d’avoir pu

Par dessus tout, la civilisation, c’est d’avoir pu libérer la femme de ses servitudes.

Les poètes le sont par l’âme et non par le savoi

Les poètes le sont par l’âme et non par le savoir. L’érudition n’engendre que peu de poètes.

Il y a toujours de la joie dans la musique.

Il y a toujours de la joie dans la musique.

On pleure infiniment plus en son coeur que dans le

On pleure infiniment plus en son coeur que dans les yeux ou sur les joues. Les larmes du dedans rongent. Les autres, paraît-il, soulagent plutôt qu’elles ne rongent.

Des fois que le rêve et le besoin de rêver se co

Des fois que le rêve et le besoin de rêver se confondent, que vient y faire la réalité ?

La joie, dans l’âme, plus belle que toutes les jo

La joie, dans l’âme, plus belle que toutes les joies.

L’homme ? Un magicien parfois, mais combien mesqui

L’homme ? Un magicien parfois, mais combien mesquin son pouvoir, petites ses réalisations.

Intégrer, cela veut dire absorber en soi un peupl

Intégrer, cela veut dire absorber en soi un peuple jusqu’à ce que rien ne subsiste de lui qu’un souvenir et les mensonges odieux des manuels d’histoire.

Les mots disent ce qu’ils veulent dire. On les emp

Les mots disent ce qu’ils veulent dire. On les emploie par besoin, sans plus. Ou alors on les emploie pour fausser l’idée.

C’est à ne pas lâcher la pensée un seul instant

C’est à ne pas lâcher la pensée un seul instant qui fait durer les heures.