Yvon Rivard

Citations de Yvon Rivard. Retrouvez une collection de toutes les citations de Yvon Rivard issues de discours, livres, articles, extraits et autres ouvrages de Yvon Rivard.

Foule : immense théâtre ambulant où chacun dés

Foule : immense théâtre ambulant où chacun désespère d’obtenir un rôle qui lui permette d’en sortir.

Le corps d’une femme est sa pensée.

Le corps d’une femme est sa pensée.

Version humaine de l’ubiquité : faculté de n’êt

Version humaine de l’ubiquité : faculté de n’être nulle part au même instant.

Voyager, c’est facile. Il suffit d’épouser une pr

Voyager, c’est facile. Il suffit d’épouser une proue.

La prudence est le style des aveugles.

La prudence est le style des aveugles.

Il faut plus de lumière pour libérer un coeur qu

Il faut plus de lumière pour libérer un coeur que pour faire une aube, plus d’amour que de mots pour écrire à celles qu’on blesse…

Après tout, c’est peut-être cela la sagesse : l’

Après tout, c’est peut-être cela la sagesse : l’impossibilité d’imaginer.

On croit que la solitude est la meilleure façon d

On croit que la solitude est la meilleure façon de se connaître, c’est une erreur que la vie se charge, tôt ou tard de réfuter.

Le silence est fait de paroles qui se taisent.

Le silence est fait de paroles qui se taisent.

Rien ne menace la permanence des choses que l’imag

Rien ne menace la permanence des choses que l’imagination de l’homme.

Les mots dissimulent plus qu’ils ne dévoilent.

Les mots dissimulent plus qu’ils ne dévoilent.

Que peut le temps contre un homme nu qui médite s

Que peut le temps contre un homme nu qui médite seul, la nuit, face à la mer ?

L’oisiveté est un miracle peuplé de songes déce

L’oisiveté est un miracle peuplé de songes décevants.

Celui qui retient la nuit s’y perd.

Celui qui retient la nuit s’y perd.

La lecture commence les yeux fermés.

La lecture commence les yeux fermés.