Proverbe Indien

Qui son visage farde à son cul pense.

Celui qui n’a ni vache, ni veau, dort bien.

Il n’y a pas de fin à la pureté et pas de commencement à l’impureté.

Celui qui a un ami véritable n’a pas besoin d’un miroir.

Ne coupe pas les ficelles quand tu pourrais défaire les noeuds.

Le monde flatte l’éléphant et piétine la fourmi.

Trois sortes de gens entrent partout : Un guerrier, un savant, une femme.

En amour, les mendiants et les rois sont égaux.

La reconnaissance est le paiement du pauvre.

Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés.

Même les chutes sont des hauts faits pour les grands.

Et Dieu dit : « Je me cacherais dans le coeur de l’homme ; c’est le seul endroit où il oubliera de me chercher. « 

Je ne suis ni l’aile droite ni l’aile gauche. Je suis l’oiseau.

Malgré sa fragilité, la liane résiste au poids de la calebasse.

Mieux vaut loucher que d’être aveugle.