Pour toi Maman, car tu es partie. J’aurais vraiment voulu te garder plus longtemps. Je ne te quittais plus, je te tenais la main. Je crois juste en l’amour qui nous lie très fort et qui au-delà de l’absence nous offre une présence dans un souffle de vent, un rayon de soleil. Je serre contre mon coeur une photo de toi et tes yeux me semblent aussi pleins de larmes. Mais te sentir est essentiel pour moi, alors qu’importe la raison. Tu me manques…


Pour toi Maman, car tu es partie. J’aurais vraiment voulu te garder plus longtemps. Je ne te quittais plus, je te tenais la main. Je crois juste en l’amour qui nous lie très fort et qui au-delà de l’absence nous offre une présence dans un souffle de vent, un rayon de soleil. Je serre contre mon coeur une photo de toi et tes yeux me semblent aussi pleins de larmes. Mais te sentir est essentiel pour moi, alors qu’importe la raison. Tu me manques…